jeudi 28 avril 2011

L'antisémitisme dans les médias

Le pouvoir des médias


Est-ce par paresse intellectuelle ou par souci de vulgarisation?


Les média télé, radio et même les journaux emploient de plus en plus des termes inappropriés pour qualifier des faits et arrivent même parfois à retourner le sens d'un mot. Par exemple parler de zone inondable pour le raz-de-marée de La Faute sur mer au lieu de zone submersible, la différence est profonde de plusieurs mètres. Les pédérastes sont devenus de simples pédophiles et là le sens a été retourné. C'est vrai que le mot pédéraste qui est devenu pédé a fini par définir les à tort les homosexuels. Disons le, le mot pédéraste finissait par avoir une forte odeur de vespasiennes.
Mais que c'est il passé avec l'antiarianisme l'antisémitisme l'antimongolisme l'antihispanisme:
seul antisémitisme est marqué dans le dictionnaire de français

Sémitisme est répertorié dans le Wiktionnaire:
# Esprit et influence de la descendance juive et arabe.
# (En particulier) Esprit et influence de la descendance juive

Antisémitisme anciennement anti-sémitisme dans wikipedia:
En dépit de l'étymologie du terme qui suggère que l'antisémitisme est dirigé contre tous les peuples sémites[3], Juifs et Arabes, en pratique il est utilisé pour faire référence à l'hostilité envers les Juifs comme groupe « religieux », « racial » ou « ethnique »[4],[5].

Je pense que le terme juste devrait être anti-judaîsme dans ce cas.

Mais à la fin du siècle dernier quand est apparu le mot anti-sémitisme, il ne faisait aucun doute de la supériorité de la race blanche sur les autres races. Et dans la race blanche il fallait faire la distinction avec cette autre race blanche que constituaient les Arabes et les Juifs. L'Europe occidentale était plus raciste que maintenant. Puis est arrivé cette grande catastrophe imposée au peuple juif en grande partie par les nazi et qui a focalisé l'attention du monde entier sur les affres du racisme.

Fond de commerce


Oh le grave!
John Galliano voulait juste faire sa folle (comme Martin Lamotte dans Pappy fait de la résistance). Il se fait piéger par une femme qui le provoque (je présume) en revendiquant sa judicité ou sa sympathie envers le peuple juif, accompagnée d'un caméraman qui filme l'altercation. Objectif atteint, Galiano tu es disgracié


Être antisémite est plus grave qu'être raciste par Nzwamba
On ne peut pas dire que Le Journal du Dimanche soit un journal très intellectuel avec ses scoops bidons comme d'avoir une entrevue avec Kadhafi pendant un conflit en Libye qui lui permet d'avoir un prime-time sur une chaîne de télévision nationale. Ils visent le sensationnel et le risque est très calculé. Mais je pense que faire une échelle de gravité pour certaines sortes de racisme visant telle ou telle catégories de gens, c'est déjà de la discrimination. Bien sûr maintenant que l'on a inventé la discrimination positive cela ne veut plus dire grand chose. Mais reste que ce genre de discrimination peut amener à un autre racisme qui n'est pas positif lui. Ou est-on en train d'inventer aussi le racisme positif et le racisme négatif, le racisme supérieur et le racisme inférieur?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire